(France)

Valoriser, tout un art…

Recycler 75 % des emballages produits par les ménages, dont les plastiques, est l’objectif fixé par les pouvoirs publics pour 2022. En se dotant d’outils innovants dès 2014, le centre de tri de collectes sélectives de Veolia à Amiens a anticipé la demande et a transformé le tri et le recyclage des matières.

Enjeu

Trier des résines d’emballages plastiques très variées nécessitant des traitements spécifiques

Objectif

Recycler et valoriser plus de 75 % des déchets d’emballages issus des collectes sélectives des ménages.

La réponse Veolia

Optimiser les techniques de recyclage en équipant les centres de tri d’innovations technologiques.

Dès les années 1980, la raréfaction des ressources naturelles et la prise de conscience environnementale croissante ont conduit à la mise en place d’une véritable industrie du recyclage. Des filières de tri et de recyclage se créent et se structurent, grâce à la mise en oeuvre d’une politique nationale de gestion des déchets industriels et ménagers et à la définition d’objectifs en matière de valorisation des déchets. De leur côté, les citoyens apprennent les gestes du tri quotidien. En automatisant ses installations industrielles, Veolia a accompagné cette évolution. Le centre de tri d’Amiens valorise aujourd’hui 85% des emballages, papiers, cartons réceptionnés.
 

Amiens

Philippe Herdhebaut, directeur de l’Unité opérationnelle tri et valorisation, Amiens

Philippe Herdhebaut

Le contrôleur-qualité, un métier hautement valorisé…

« Nos métiers utilisent des outils de plus en plus complexes. À chaque technologie innovante mise en place, nous améliorons les conditions de travail, en limitant les gestes répétitifs caractéristiques du tri manuel. C’est une contribution importante pour la prévention des risques professionnels, la santé et la sécurité des collaborateurs. En 2013, les solutions techniques innovantes adoptées – le tri séquentiel auto-adaptatif TSA2® et le tri télé-opéré – nous ont permis non seulement d’accroître la productivité (voir encadré chiffres clés ci-dessus) mais aussi de franchir un cap dans le métier de trieur, en transformant radicalement le geste professionnel. Désormais, la responsabilité du trieur est de contrôler les équipements de tri combinés en amont, de corriger les erreurs ; il vérifie la qualité du « produit fini », devenu un bien valorisable, dans le strict respect du cahier des charges défini par les éco-organismes. Aujourd’hui, ces métiers font davantage appel au sens des responsabilités. Notre but est bien de faire évoluer le métier de trieur vers celui de contrôleur-qualité voire, demain, d’ingénieur-qualité. Le suivi informatique des outils de dernière génération nécessite en outre des formations permanentes pour maintenir à niveau les collaborateurs en charge de leur maintenance. Nous y tenons, d’autant plus qu’une bonne formation soude les équipes. »

La révolution technologique de la valorisation

Directeur de l’Unité opérationnelle tri et valorisation du centre d’Amiens, Philippe Herdhebaut a assisté et participé à sa modernisation :

« Dès 2006, se rappelle-t-il, Amiens FRANCE la hausse des volumes de déchets a imposé une rupture technologique afin d’offrir de nouvelles capacités de tri. Nous avons alors lancé une rénovation complète du site, qui s’est achevée en 2013. »

Avec l’automatisation progressive des chaînes de tri et, plus récemment, l’arrivée en 2018 de Max-AI® – un robot équipé d’un bras articulé et doté d’intelligence artificielle  –, le Centre est aujourd’hui capable de valoriser 85 % du volume total des déchets provenant des collectivités (pots, barquettes, bouteilles, films et sacs en plastique, canettes, cartons…). Une performance qui va bien au-delà de l’objectif national de 75 % fixé par les pouvoirs publics.

Pour répondre aux appels à projets émis en 2013 par Eco-emballages (devenu Citeo en 2017), le site a fait le choix d’accélérer sa transition technologique en automatisant entièrement son process de tri. S’appuyant sur le savoir-faire du Groupe, il s’est équipé de la technologie TSA2® (Tri Séquentiel Auto-Adaptatif) qui permet de trier automatiquement toutes les résines plastiques, en fonction de leur matière et de leur couleur. Ce procédé optique, breveté par Veolia, a été associé au tri télé-opéré qui permet un contrôle qualité à distance.

« Nous qui valorisions trois sortes de résines plastiques à Amiens en 2013, nous en sommes aujourd’hui à six ! », s’enthousiasme Philippe Herdhebaut.

La formation des opérateurs, la clé d’une transition réussie

Ce changement technologique a impliqué une évolution sans précédent dans le métier des opérateurs. Restructurer le centre de tri d’Amiens a dès le début été un enjeu de ressources humaines. Le passage du tri manuel à son automatisation complète nécessite un travail d’accompagnement et de formation des opérateurs-trieurs.

Une phase de transition qui a duré deux ans à Amiens, « avec l’appui d’ergonomes et de sociologues du département Recherche et Innovation du Groupe », ajoute Philippe Herdhebaut.

Cet accompagnement perdure au gré de sauts technologiques de plus en plus complexes : l’ancien trieur devient un contrôleur-qualité capable de détecter les erreurs des machines. Les gestes sont davantage sécurisés, effectués progressivement par écran interposé. Et avec l’arrivée prochaine d’un robot-trieur sur le site, il poursuivra sa formation pour apprendre à piloter ce compagnon mécanique doté d’une intelligence artificielle, sur lequel reposera demain l’excellence du tri.

LE CENTRE D’AMIENS : LES CHIFFRES CLÉS

  • 450 000 habitants desservis, dont 38% sur le secteur d’Amiens Métropole.
  • 22 000 tonnes de déchets ménagers traités chaque année.
  • 25 salariés dont 12 opérateurs (trieurs, chefs d’équipe, agents de caractérisation et conducteurs d’engin). Et avec l’introduction de solutions techniques innovantes (TSA2® et tri télé-opéré) implantées dès 2014, c’est :
  • 2,5 fois plus de déchets triés à l’heure,
  • 6 % d’emballages ménagers valorisés en plus.

 

EN SAVOIR PLUS : 
Ressourcer le monde 
L’automatisation au cœur du tri des emballages recyclables
Trier les déchets sans les toucher !

 

* Le site regroupe deux activités : le tri et le conditionnement des collectes sélectives des déchets ménagers, et le tri des déchets industriels.

Retrouvez l'intégralité des contenus du dossier du mois

Pour aller plus loin