Return to my selection
12 juin 2019

Le zéro déchet, un objectif vital pour les pays en développement

Plus de 2 milliards de tonnes de déchets solides sont générées chaque année dans le monde. Une quantité qui devrait augmenter de 70 % d’ici à 2050, selon la Banque mondiale. Elle devrait presque doubler dans les pays du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord et d’Asie du Sud, voire tripler dans les pays d’Afrique subsaharienne. Plus que jamais, l’objectif « zéro déchet » est crucial pour ces régions.

À l’occasion du Jour de la Terre, le 22 avril 2019, les experts de l’Organisation internationale des sciences chimiques pour le développement (IOCD) se sont inquiétés du problème des déchets dans les pays en développement. 

 

Pour eux, il s’agit de repenser la notion de déchet sous le prisme d’un monde aux ressources limitées. La transformation et la réutilisation des matériaux doivent ainsi s’implanter durablement dans les pays à revenus faible et intermédiaire, où les systèmes de gestion des déchets sont souvent inefficaces. 

 

« Les déchets sont généralement considérés comme des matériaux à mettre au rebut, sans aucune valeur ni utilité. Une vision négative qu’il faut combattre à tout prix, en adoptant une approche plus positive axée sur la durabilité », soulignent les membres de l’IOCD. 

 

Parmi les solutions élaborées pour changer le modèle actuel, figure notamment l’Initiative 3R (Réduire, Réutiliser et Recycler) qui vise à mettre en place l’économie circulaire. Née en 2004 à l’occasion d’un sommet du G8, elle a depuis été adoptée par de nombreux pays, notamment en Asie. 

 

S’ils saluent cette initiative, les experts de l’IOCD estiment qu’un changement réel des mentalités n’adviendra que si l'ensemble des matériaux ayant perdu leur utilité première n’est plus désigné comme un déchet mais plutôt comme un « reste » à valoriser, un « post-trash » comme le nomment ces experts.

 

Source : https://www.scidev.net/global/environment/opinion/waste-does-not-exist-there-is-only-post-trash.html

 

© Richard B. Levine/Newscom/SIPA